• Séminaire/Journée d'études,
  • Langues et cultures,

Journée d'études " L'Amérique Latine et les guerres (XIXe-XXe siècles) "

Publié le 15 mars 2019 Mis à jour le 15 mars 2019

Journée d'études consacrée à " L'Amérique latine et les guerres (XIXe-XXe siècles) " organisée par le CRIIA-EA Etudes Romanes de l'Université Paris Nanterre, le Laboratoire d'Etudes Romanes de l'Université Paris 8, la Casa de Mexico et de nombreux partenaires

Date(s)

le 30 avril 2019

de 14h30 à 18h30
Lieu(x)

Maison du Mexique
9C Boulevard Jourdan
75014 PARIS


Programme



14:30-15:30 Présentation des ouvrages collectifs


Enrique Fernández Domingo (coord.), « L’Amérique latine et les deux Guerres mondiales », Revue Guerres mondiales et Conflits contemporains, 2018/2, n° 270.
 
Javier Pérez Siller y Agustín Grajaels Porras (coord.), México Francia: Memoria de una sensibilidad común, siglos XIX-XX. Vol. VI Historias, mitos y representaciones del 5 de mayo, México, BUAP-CEMCA-CNRS-EÓN, 2016.

15:30-15:45 Pause

15:45-18:00 Conférences plénières

Discutante : Dalila Chine Lehmann (Université Paris Nanterre)

- Des historiens latino-américanistes dans les guerres européennes. La restructuration d'un champ disciplinaire

Véronique Hébrard (Université de Lille, EA 4074 Cecille)

En partant de l’analyse de la production historiographique d’une génération d’historiens nés au début du XXe siècle, mais aussi de leurs fonds d’archives (écrites, visuelles et sonores), il s’agira d’une part de rendre compte de la façon dont les guerres européennes du XXe siècle ont pu infléchir les carrières individuelles mais aussi le regard porté sur leur objet de recherche. D’autre part, l’objectif de cette intervention sera de mettre en évidence les dynamiques que ces conflits ont induites à un niveau plus académique et collectif sur la structuration de l’américanisme et de ses représentants en Europe et outre-Atlantique.

- Dolor y heridas: los franceses de México en la Gran guerra

Javier Pérez Siller (Benemérita Universidad Autónoma de Puebla)

Entre agosto de 1914 y noviembre de 1918, alrededor de 1300 franceses, residentes o nacidos en México, respondieron al llamado de su patria para hacer la guerra: más de 250 fueron heridos, 300 cayeron en el campo del honor y muy pocos regresaron. Además de la singularidad del fenómeno y del estado mental que significó –para los individuos haber dejado una posición económica, social y familiar adquirida fuera de su patria, y para su comunidad, de casi cinco mil almas, afectada por su partida y los esfuerzos de la retaguardia– el objetivo de la conferencia es pensar un episodio de la historia franco mexicana poco conocido y reflexionar sobre el concepto de patria y los sentimientos de dolor y sufrimiento que experimentaron esos hombres y su comunidad.

18:30 Clôture journée d'études



Téléchargez le programme complet et l'affiche en pièces jointes

Partenaires :




Mis à jour le 15 mars 2019