CEE : Centre d'études équatoriennes

Responsable : Emmanuelle Sinardet


Présentation :


Le Centre d'études équatoriennes est d’abord né dans le cadre d’une association loi 1901, le 6 février 1975, au sein de l’Université de Nanterre. Depuis ses origines, il a pour objet de faciliter et développer les études portant sur la République de l'Equateur, de resserrer les liens entre les deux pays et de promouvoir les échanges entre étudiants, jeunes chercheurs et chercheurs confirmés, équatoriens et français (selon les termes du Journal Officiel de la République française du 20 février 1975). Il a fêté en 2015 ses quarante ans et représente un des centres d’études historiques de l’Université Paris Nanterre.

Il fonctionne comme un réseau de chercheurs et d’enseignants-chercheurs équatorianistes en France et à l’étranger, organisant des rencontres régulières sous la forme de journées d’études, de colloques et de congrès, publications à l’appui. Il s’appuie sur des partenariats, notamment avec l'Ambassade de l'Équateur, le Ministère de la Culture équatorien, l'Unesco et l'Institut Français des Études Andines (IFEA).

Les activités du CEE portent traditionnellement sur l’histoire et les littératures équatoriennes, dans une perspective interdisciplinaire d’études culturelles. Aujourd’hui, le CEE souhaite renforcer l’axe linguistique et, très prochainement, il se prolongera à l’Université Jean Moulin Lyon III, au sein du CEL (Centre d’études linguistiques), dans un nouveau partenariat.

Mis à jour le 31 août 2021